DE CHALONS A LIMOGES...UN VOYAGE D'HIVER.

Temps glacial ce samedi matin ! La preuve par l'image ! Nous sommes en région parisienne et le paysage est un peu blanc. Nous ne sommes qu'à 20 kilomètres de Paris-Est. Le soleil se lève ce qui fait un contre-jour étonnant !

Témoin de notre arrivée à Paris, les rames Eole attendent la prochaine heure de pointe... Une Sybic s'élance avec son train de Frêt en direction de l'Est.

Encore une rame Z2N qui part probablement en direction de Meaux ou Château-Thierry. A Noisy le sec, une indication sur le mur de soutènement nous rappelle que nous nous approchons toujours du terminus. Peu après les rames RIB radiées ont subit quelques peintures loin des couleurs du transilien.

Avant de passer à Pantin, on découvre les sauts de mouton pour le reclassement des voies. On a alors des voies regroupées par affectation : banlieue, RER, Grandes lignes. Des BB 16500 attendent un train de frêt sûrement les derniers avant leur radiation...

Juste derrière, les BB 17000 sont toujours en service en banlieue. Nous roulons à faible allure. A l'opposé de notre voie, une BB 15000 s'élance de la gare avec un train en direction de Francfort reconnaissable à ses voitures DB aux couleurs de l'ICE. Cette fois-ci, les quais de la gare de l'Est sont visibles. Il est temps que je me prépare à descendre.

Après 20 minutes de métro, me voici dans la gare de Paris-Austerlitz. Cette fois-ci, j'ai le temps de prendre quelques photos... La gare est électrifiée en 1500 Volts. Je découvre donc du matériel que je ne vois pas à Châlons. La gare est le royaume des sybics ! Nous sommes aussi en direction du sud. Témoin, cette rame talgo qui n'est pas encore garée sur les faisceaux de Paris-Masséna.

A côté des sybics, on aperçoit des BB 9200 en gris béton et en vert Frêt. Cette fois, nous sommes partis. Le temps de voir une Z2N qui va descendre dans la gare RER d'Austerlitz.

Un corail de nuit arrive lui à Masséna... 1 heure plus tard, nous voici aux Aubrais ! Une z5300 fait la navette avec la gare centrale. 2 heures plus tard, nous arrivons à Limoges... Peu avant l'arrêt du train, nous cotoyons des trains radiés dont ces x2800 taggés !

La gare de Limoges est magnifique ! Des RTG gachent un peu mon plaisir surtout en voyant l'état lamentable des rames. A l'opposé, ces autorails TER flambant  neufs se targuent d'être plus confortables que ces prédécesseurs.

Encore une photo de la gare à l'extérieur puis le lendemain à l'intérieur. En attendant notre train pour revenir à Paris, je prend des photos des voies qui passent sous la gare !

Cette fois-ci, ce sont des TER Limousin qui se trouvent à quai mais voilà notre train tracté par une sybic. Le corail est indicé V200 . On doit revenir vite mais patatra.... Un arrêt imprévu à Vierzon et une annonce me laisse perplexe. Je serais donc en retard. Le train a pris 30 minutes. Maintenant, je dois courir pour ne pas rater mon train en gare de l'Est que je vais rater pour une poignée de secondes. Heureusement, le train suivant part moins de 30 minutes après. J'ai donc le temps de prendre la BB 15065 en livrée EV.