Le Contrat de Plan Etat/Région

SOMMAIRE

 

 

Carte des transports régionaux : cliquez !


LIAISONS INTER-REGIONALES

  > Ligne Paris/Bâle : Paris/Culmont-Chalindrey : modernisation. (CPER)
  
> Ligne Paris/Bâle : Paris/Troyes : électrification (CPER)
  
> Ligne Paris/Troyes : amélioration des correspondances des trains en gare de Val-de-Fontenay (CPER). Etudes d’opportunité en cours


LIAISONS REGIONALES

  > Ligne Reims/Châlons-en-Champagne : modernisation.


LIAISONS PERIURBAINES

  > Reims et alentours : optimisation des transports ferroviaires et valorisation du TGV (CPER)


GARES

  > Ligne Charleville-Mézières/Givet : aménagement des gares de la vallée de la Meuse (CPER)


FRET

  > Chalindrey, Givet et Vatry-Châlons : aménagement des plate-formes logistiques ou multimodales (CPER)


MODERNISATION DU RESEAU

  > Ligne Noisy/Strasbourg : renouvellement des voies entre Vitry-la-Ville et Revigny.
  
> Metz-Sablon : régénération des postes de signalisation.
  
> Reims : régénération des postes de signalisation.

 

Sommaire

 

 

LIGNE CHARLEVILLE-MÉZIÈRES/GIVET : AMÉNAGEMENT DES GARES DE LA VALLÉE DE LA MEUSE (CPER)

Finalités
Equiper les gares et les points d’arrêt pour offrir un espace d’accueil confortable et pratique à la clientèle.

 Consistance
Travaux d’aménagement concernent les points de contact avec le réseau ferroviaire sur la ligne Charleville-Mézières/Givet et desservant les communes de Nouzonville, Joigny-sur-Meuse, Bogny-sur-Meuse, Montherme, Deville, Laifour, Anchamps, Revin, Fumay, Haybes, Fepin, Montigny-sur-Meuse, Vireux-Mohlain, Aubrives et Givet
- Aménagement des quais (relevage de hauteur, sablage, réglage, réfection des accès et aussi adaptation de l’éclairage des quais et peinture des candélabres).
- Création de traversées des voies avec chambres de tirage pour le passages des câbles.
- Remise en état des clôtures.
- Démolition du château d’eau de Fumay et de la remise à charbon de Joigny-sur-Meuse.
- Equipement des gares.
- Création d’accès handicapés.
- Aménagement d’aires de parking.
 
Etat d’avancement

Travaux en cours.

 Programme d’avancement
Début 2003 : mise en service.

 Coût
2,17 M €.

 Financement
La Région Champagne Ardenne, le Département des Ardennes, les communes desservies, RFF.

Sommaire

LIGNE PARIS/BÂLE : PARIS/TROYES : ÉLECTRIFICATION (CPER

Finalités
- Moderniser la ligne Paris/Culmont/Bâle en améliorant les liaisons entre Paris/Troyes et Paris/Provins et en luttant contre les pollutions.
- Améliorer la desserte voyageurs et le trafic de marchandises en développant l’axe économique formé par les villes desservies.

 Consistance
Travaux préparatoires permettant la compatibilité des ouvrages d’art et de la signalisation avec l’alimentation électrique
- Reconstruction d’ouvrages d’art.
- Relevage a d’ouvrages d’art.
- Adaptation des structures des voies.
- Adaptation de la signalisation.
- Adaptation des passages à niveau.

 Travaux d’électrification
- Electrification des 2 voies principales de la Ligne entre Gretz/Armainvilliers et Troyes.
- Electrification de certaines voies de service dans les gares et de l’antenne à voie unique de Longueville à Provins.
- Création d’une station d’alimentation électrique.

 Etat d’avancement
Septembre 2001 à juillet 2003 : études d’avant-projet.

 Programme d’avancement
2003/2004 : études de projet.
1er semestre 2005 : études de réalisation.
Septembre 2005 : début des travaux.
2ème  semestre 2008 : essais.
Fin 2008 : mise en service.

 Coût
150 M€ (valeur juin 1999).

 Financement
Aujourd’hui, la section de ligne Gretz/Troyes est inscrite au CPER Champagne-Ardenne pour 45,7 M€ (valeur octobre 2000) et financée comme suit :
Etat : 11,4 M€.
Région Champagne-Ardenne : 34,3 M€.
Région Ile-de-France (études) : 1,14 M€.

Sommaire

 

REIMS ET ALENTOURS : OPTIMISATION DES TRANSPORTS FERROVIAIRES ET VALORISATION DU TGV (CPER)

Finalités
- Supprimer les trains Grandes Lignes Paris/Epernay/Reims tout en maintenant les liaisons TER Epernay/Reims.
- Adapter les infrastructures ferroviaires pour permettre une optimisation des dessertes ferroviaires TER autour de Reims et la création d’une desserte Reims/Bezannes (voire Charleville/Reims/Bezannes) en relation avec l’arrêt des TGV d’interconnexion.
- Créer des haltes urbaines nouvelles dans l’agglomération reimoise.

 Consistance
- Régénération du poste de signalisation n° 1 de Reims.
- Doublement de la voie entre Rilly-la-Montagne et Reims.
- Doublement de la voie entre Trois-puits, le raccordement TGV et la gare de Bezannes.
- Doublement de la voie entre Reims et Trois-puits par création d’une gare à Franchet d’Esperey.
- Modification du plan de voie en gare de Reims.
- Création de deux haltes dans l’agglomération rémoise : à Franchet d’Esperey et à Beine Farman.

 Etat d’avancement
Etudes d’avant-projet en cours.

 Programme d’avancement
Juin 2006 : mise en service.

 Coût
41,31 M € + régénération du poste de Reims (16,4 M €). 

Financement
Etat : 19,59 M €
Région Champagne-Ardenne : 15,09 M €
Autres collectivités (Conseils Généraux et District de Reims) : 6,63 M €.
RFF : 16,46 M €
LGV Est européenne : 3,78 M €.

Sommaire

 

 

 

opéenne : 3,78 M €.

Sommaire