Châlons-Rail / Accueil / La voie de 60

 

LA VOIE DE 60

DANS LA REGION DE CHALONS

La construction de ce type de réseau est à dominante stratégique puisque son utilisation devait servir prioritairement aux besoins de l'armée. L'emploi de chemin de fer léger avec voie de 60 cm permettait l'approvisionnement des armées dans le cas d'un conflit avec la possibilité de construire rapidement une ligne qui s'adaptait en réalité à la fluctuation d'un front. Ce choix a été judicieux car le premier conflit mondial a permis de les utiliser massivement. Dans la Marne, le réseau fut très dense et partait principalement de Châlons et de Reims pour s'étendre vers le nord-est du département. A Châlons, la voie de 60 desservait les faubourgs sud de la ville. Au lieu-dit " La Maltournée ", un dépôt atelier fut implanté. Une autre ligne traversait la vallée de la Marne à l'écart de toute habitation pour venir se greffer sur la ligne 26 aux environs de Coolus. Celle-ci devait donc traverser la Marne aux moyens d'un pont en bois et de remblais nécessitant des moyens plus conséquents que pour la construction des autres lignes. Leur rôle était donc essentiellement militaire. Le trafic voyageur était pratiquement inexistant et concernait simplement quelques antennes. A la fin de la guerre, la ligne a permis la reconstruction des villages car elle servait à l'acheminement des matériau de construction. En 1920, le retour progerssif à la normale a entrainé sa contraction. La dernière ligne ferma en 1924.

Accueil

 

 

Accueil