PROJET TGV-EST EUROPEEN

 

Dossier n°1 La présentation du projet
Dossier n°2 Le Financement
Dossier n°3 Les travaux
Dossier n°4 L'audit sur la 2ème phase

 

 

 

 

 

DOSSIER N°1

La présentation du projet

   Le tracé de la 1ère phase

 

 Les liaisons avec la province


  Les liaisons avec Paris


  Temps de parcours (tableau)

Le TGV EST doit permettre d'améliorer l'offre ferroviaire vers les régions situées à l'est de Paris (Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace) mais également de rapprocher les grandes capitales européennes de Paris. De Francfort à Bâle en passant par Stuttgart, Berlin, Vienne, l'offre TGV permettra de proposer une alternative à l'avion.

Les villes desservies par le TGV se rapprocheront non seulement de Paris mais aussi des autres régions qui possèdent déjà une offre TGV. Il sera donc possible de se rendre vers Lille, Rennes, Nantes, Bordeaux sans passer par les gares parisiennes ce qui est pratiquement impossible aujourd'hui à moins de prendre des lignes transversales avec de nombreuses correspondances et donc des longs temps de parcours. Par contre, la desserte du TGV-est ne prend pas en compte les liaisons avec le sud-est. En effet, les liaisons qui relieront les villes de l'est et la Méditerranée ne font pas partie de la desserte TGV-est mais du TGV méditerranée. Dès à présent, une liaison TGV directe Lorraine-Bourgogne-Marseille existe avec correspondance à Dijon pour l'Alsace et la Lorraine. Il est prévu sans attendre le TGV-Est de densifier l'offre dans le futur dès l'arrivée de nouvelle rames TGV-Duplex pour couvrir les besoins. On pourra envisager des TGV Strasbourg-Marseille voire pourquoi pas des Reims-Marseille

 

Le tracé dans la région de Châlons  

Le tracé dans la région de Reims